Bicol

Le sud de l'île de Luçon est injustement ignoré des voyageurs. A 8h de route (ou une  heure de vol) de Manille, bienvenue dans la région de Bicol, qui s'ouvre à peine aux voyageurs. En 1998, les pêcheurs de Donsol découvraient la présence de requins-baleines. Ces immenses poissons ont attiré depuis quelques curieux mais la Province a aussi bien d'autres trésors à offrir !

En 2008, l'émission de télévision "Kho Lanta" était tournée dans la Péninsule de Caramoan et de nombreux téléspectateurs découvraient les paysages grandioses de cette région. En décembre 2009, l'éruption du Mont Mayon portait les environs de Legaspi sur le devant de la scène internationale. Ces dernières années, quelques coulées de lave perpétuent l'intérêt pour cette région.
 

A ne pas manquer dans le Sud-Est de Luçon :

Legazpi : point de départ possible de la découverte de la région (l'aéroport de Legaspi propose de nombreux vols directs depuis Manille et Cebu), la capitale de la province est une ville agréable mais ne mérite pas qu'on s'y attarde. Outre l'excellente cuisine de la région (Legaspi est connue comme l'une des capitales gastronomiques des Philippines ; c'est l'un des rares endroits où piments et noix de coco fusionnent dans les recettes locales);

On  retiendra deux points d'attractions majeurs autour de Legaspi : la vieille église de Daraga, construite au XVIIIème siècle dans un style baroque et les ruines de l'Eglise de Cagsaua mais surtout le panorama du Mont Mayon (le cône volcanique le plus parfait au monde).  

Culminant à 2462 mètres d'altitude, le Mont Mayon doit être approché avec prudence. C'est l'un des volcans les plus actifs au monde ; il est entré 15 fois en éruption au siècle dernier. L'éruption du Mont Mayon a fait 77 victimes en 1993. Celle de décembre 2009 n'a pas fait de victimes grâce aux mesures de prévention prises par l'institut de surveillance du volcan. Depuis, des fumeroles s'élèvent du Mont Mayon pratiquement en permanence. Il est possible d'entreprendre l'ascension du Mont Mayon en deux jours (avec bivouac d'une nuit au sommet) mais les voyageurs se contenteront le plus souvent d'une balade panoramique autour du volcan. 
 

Donsol : ce village de pêcheurs a connu une véritable révolution en 1998 lorsque des plongeurs ont repéré des requins-baleines dans le détroit de Ticao. Ces immenses poissons calmes et gracieux ne peuvent être observés que dans une petite dizaine d'endroits exclusifs au monde. Ils sont visibles dans la région de Donsol de novembre à juin, et en particulier de février et avril, lorsque les fonds sont les plus clairs.

Les programmes "d'interaction avec les requins baleines" que nous proposons sont une occasion unique d'approcher ces géants des mers (snorkeling uniquement ; la plongée-bouteille est interdite). Un bon niveau de natation est nécessaire. Il est indispensable de réserver plusieurs mois à l'avance en haute saison (de février à avril). Dans le cas où les rares hébergements de Donsol seraient complets, il est possible de séjourner à Ticao ou à Legaspi. 

L'une des autres attractions de la région est l'observation des lucioles à la nuit tombée.
 

Notre équipe a aimé :

« Après un briefing des instructeurs pour nous indiquer des procédures de sécurité et une traversée en bateau, les géants de mer montrent leur aileron ! Je n’ai que quelques secondes pour enfiler mes palmes et sauter ! Mon instructeur m’attrape par le bras et m’entraine à vive allure nager au-dessus des requins-baleines. Une expérience émouvante mais un peu effrayante. Quelles bêtes ! » (Frédéric)

Ticao : entre Donsol et Masbate, cette petite île a été le coup de foudre de Frédéric lors de son voyage de repérage dans la région en janvier 2010. Au cœur d'un petit village et face à une petite plage de sable blond, un petit resort de seulement 9 cabanes en matériaux naturels permet de goûter un séjour de quelques jours en toute tranquillité. Nombreuses possibilités de balades en bateau et de snorkeling. A moins d'une heure de bateau de Ticao ou de Donsol, se trouve le site de plongée de Manta Boal.
 

Caramoan : il y a à peine 6 ans, personne n'avait entendu parler de la péninsule de Caramoan.  Après avoir découvert la baie d'El Nido, les producteurs de l'émission Kho Lanta ont continué d'explorer les Philippines à la recherche de paradis vierges de toute construction. Pour les besoin de l'émission, a été construit le Gota Beach Village Resort, un ensemble de petits chalets en bois sur les plages de Gota. L'activité principale est la découverte des petits îlots, le snorkeling et les balades en kayak des mers.

Outre les sports nautiques, on apprécie à Caramoan les paysages très verts des rizières. Celles-ci sont bien moins impressionnantes que les rizières en terrasse de la région de la Cordillera mais elles sont aussi belles que celles de Bali et du Viet Nam. Notre plaisir à Caramoan a été de sillonner les petits villages à moto dans un paysage de verdure, loin des touristes ! Outre le confortable Gota Beach Resort, on peut séjourner dans les villages de Caramoan. Seules des pensions simples sont ouvertes à ce jour.
 

Notre équipe a aimé :

« L'excellente nourriture épicée cuite dans le lait de coco, les volcans toujours plus grandioses et imposants et l'abondance de la vie sauvage m'ont immédiatement emballé. Je me souviens particulièrement d'une balade fluviale dans la nuit noire de Camarines Sur. Je n'aurais jamais imaginé voir la jungle vierge éclairée ainsi de milliers de lucioles, tel un arbre de Noël illuminé perdu en terre sauvage. Un spectacle improbable à la fois poétique et inoubliable. ! » (Matthieu)


Combien de temps consacrer à cette région ? 

Trois jours et deux nuits de voyage vous permettront de découvrir Lepazpi, d'interagir avec les requins-baleines à Donsol et de découvrir la campagne environnante. Comptez deux jours de plus si vous souhaitez séjourner aussi à Ticao ou à Caramoan.