Manila - Avril 2009

Mardi 14 avril 2009

La compagnie Singapore Airlines a lancé des tarifs promotionnels réservés aux agents de voyages sur l’ensemble de l’Asie… 
Toujours prête à partir, j’en profite pour partir à la découverte des Philippines… 18 mois que Frédéric et Thibault me parlent de la destination, près d’un an que je concocte des programmes pour nos clients… et je n’avais jamais eu la possibilité de partir ! Cette fois ci sera la bonne : je me prépare un programme de rêve : le choix des îles est difficile, je choisis Palawan et Bohol…  

Me voici ce matin là à l’aéroport de Roissy CDG prête à décoller ! et très excitée à l’idée de voler sur Singapore Airlines, ma compagnie aérienne préférée pour la qualité de toutes ses prestations (confort, personnel navigant, sélection de films…), je sais déjà que mes 12 heures de vol seront  très agréables ! 

Mercredi 15 avril 2009


Arrivée à l’aéroport de Singapour, où le temps d’escale sera de 6h… (le nombre de sièges alloués aux tarifs agents de voyages est limité et je n’ai pas pu avoir de place sur le premier vol…) Cela peut paraître long, mais il y a tant de choses à faire dans les trois terminaux de cet aéroport, qu’au final, cette attente ne sera pas du tout pénible ! 
Au programme : vérifier mes e-mails et actualiser mon statut Facebook « Manila actuellement en transit à Singapour, attend son vol pour Manille avec impatience… » (Petit clin d’œil à ma famille et mes amis, restés à Paris sous le ciel gris), manger un morceau, se rafraîchir à la piscine sur le toit du Terminal 1 et surtout me faire masser !
Le vol pour Manille est annoncé, seulement 3 heures de vol pour arriver à destination.  
Arrivée à Manila Centennial, aéroport international de Manille (comme c’est amusant de voir son prénom partout !), je suis accueillie par notre correspondant puis pars m’installer directement à mon hôtel, enfin… « directement », tout est relatif (45minutes pour rejoindre le centre de Manille, car la ville comme toutes les capitales est très embouteillée durant les heures de pointe) ! Petit rafraîchissement avant de retrouver mon correspondant pour un briefing de mon voyage. 
Après avoir changé mes euros en pesos philippins dans un bureau de change près de l’hôtel, je file me coucher, le réveil sera très matinal (5h) !

Jeudi 16 avril 2009

Départ à l’aube en direction de l’aéroport pour prendre mon vol pour Puerto Princesa et commencer ma découverte de Palawan ! A peine arrivée à Puerto Princesa, je commence mon travail d’agent de voyages et pars inspecter quelques hôtels.  Un total de 3 pour aujourd’hui, visites rapides mais efficaces, je ne retiendrai d’ailleurs qu’une seule nouvelle adresse : l’Hibiscus dont le propriétaire est français et la décoration agréable et zen.  Je dîne ensuite au « Kalui », petit restaurant local situé à 5 minutes à peine de l’hôtel. Il propose une cuisine locale dans un cadre très nature (pavillons de bois, fontaines d’eau, nombreuses plantes…) et pas chère (600 pesos, environ 10 euros, à deux pour un menu complet avec boissons) ! Après ce copieux dîner, je rentre à l’hôtel pour me prélasser dans la piscine avant d’aller me coucher.  

Vendredi 17 avril 2009

8h : départ pour Sabang, située sur la côte ouest de Palawan, à environ 1h30 de Puerto Princesa, avec un bon chauffeur : la première partie de la route est plutôt bonne, mais la seconde partie n’est que de la piste… 
Je découvre avec plaisir l’hôtel Daluyon, situé en plein cœur de la nature, dans un cadre reposant partagé entre mer et forêt : longue plage de sable blond bordée de cocotiers et de hamacs qui nous invitent à nous installer confortablement, chambres joliment décorées, réparties sur des pavillons de deux étages avec vue jardin ou mer… Je suis sous le charme, le cadre est magnifique ! Je profite du reste de ma journée pour me reposer dans l’un des hamacs de la plage et tester leur confort… Quelle dure journée ! 

Samedi 18 avril 2009

7h : départ pour la visite du Parc National de Saint Paul avec la célèbre rivière sous-terraine. Je teste la banca pour rejoindre le parc… c’est agréable ce petit vent sur le visage mais le bruit du moteur l’est un peu moins… Me voici à l’entrée de la rivière sous-terraine avec mon casque et mon gilet de sauvetage, j’attends avec impatience mon tour pour monter à bord de la pirogue ! Ca y est c’est à moi ! Et j’ai même l’honneur d’être aux premières loges et tenir la lampe pour éclairer les stalactites et stalagmites…  Le guide commence la visite : des bébés chauves-souris par milliers au-dessus de vos têtes, un château, des animaux divers sur votre droite, un champignon sur votre gauche (heu… où ca ??)… 
Je ressors un peu déçue de cette balade, c’est sûr qu’après avoir visité les grottes de Mulu à Bornéo l’année dernière,  ces stalactites et stalagmites ne me semblaient pas très impressionnants… 
Le retour vers l’hôtel se fera par la monkey trail, 2h de marche à travers la jungle avec possibilité de se baigner, cool ! Petit coucou aux varans et singes et c’est parti, le guide avance rapidement, il a l’habitude ! (il accompagne cette excursion au moins trois fois par semaine)… Je m’essouffle rapidement dans les escaliers, ils sont bien raides et la montée s’avère vraiment difficile pour moi qui ne suis pas du tout sportive… Au secours ! je suis en nage et les moustiques n’arrêtent pas de me piquer (j’ai oublié mon répulsif, ce n’est pas malin !). Je n’abandonne pas pour autant… heureusement car quelques minutes plus tard, nous arrivons sur une plage déserte et sauvage pour une petite baignade ! Le guide se moque de moi en me demandant si je survivrai à cette « difficile » expérience ! On continue à pied jusqu’à l’hôtel, où je prendrai mon déjeuner…il était temps tous ces efforts m’ont affamée ! Dans l’après-midi, un massage près de la piscine sera bien mérité !

Dimanche 19 avril 2009


8h : départ prévu pour Taytay, pour rejoindre l’île de Flower ! Le check-out au Daluyon Resort a traîné un peu, l’hôtel démarre, le personnel est adorable mais inexpérimenté et a encore quelques petits problèmes d’organisation… du coup je suis partie avec une demi-heure de retard. Le chauffeur pas super bavard, se concentre plutôt sur la « route-piste » qu’il maîtrise parfaitement ! Les paysages sont superbes, plantations de bananeraies, rizières, nombreux petits villages… tout cela me rappelle un peu de Malaisie et de Thaïlande…  Les 5 heures me parurent courtes finalement, me voici à Taytay. Dommage qu’il fasse gris et qu’il pleuve fortement. Pause déjeuner dans un petit restaurant local, avant de prendre le bateau pour Flower Island.   
C’est parti pour 45 minutes de bateau, la pluie s’est arrêtée, le ciel est resté gris, mais cela ne gâche en rien la beauté des roches imposantes de falaises noires. J’aperçois Flower Island au milieu de nulle part… Je retire mes tongs et pose les pieds sur l’île ! Me voici sur mon île déserte, complètement coupée du monde… Je m’installe tranquillement dans le bungalow numéro 3 (celui que Ludovic le fils du propriétaire m’avait conseillé), situé devant la plage, la déco est vraiment sympa : murs et mobilier en bambous, objets en bois, des coquillages absolument partout ! pas de clim’ mais juste un ventilateur au plafond (qui fonctionne de 06h et 10h et de  17h et 22h)… Après le dîner, retour au bungalow juste avant l’extinction des feux, les bruits de la nature et des « « bêtes » m’inquiètent un peu, il faut dire que je suis une vraie peureuse... mais peu à peu, je me laisse bercer par le bruit des vagues et m’endors profondément… 

Lundi 20 avril 2009

Après le petit-déjeuner, départ pour la visite de la ferme perlière, située à une vingtaine de minutes en bateau de Flower, où je découvre avec plaisir les nombreuses étapes menant à la création des perles dorées. Après avoir observé les techniques complexes et élaborées,  et surtout après avoir tenu une poignée de perles dans mes mains (surveillée de très près par le chef de la ferme…), nous nous rendons de l’autre côté de l’île, où un excellent déjeuner pique-nique de plats locaux nous attend : riz et poulet aux épices, nouilles aux fruits de mer, crabe à la sauce piquante… un vrai régal ! Je passerai le reste de la journée à me prélasser sur la plage, plonger et me reposer… La vie ici est si tranquille !
          
Mardi 21 avril 2009

Ce matin, je quitte ce petit bout de paradis complètement coupé du monde… pour El Nido ! J’ai hâte, le lieu a l’air tellement magique… et Frédéric, le directeur de l’agence, qui y a séjourné il y a tout juste un an m’en a longuement parlé ! (avec force trémolos dans la voix...)
1h30 de bus sur des pistes au cœur d’une végétation luxuriante et de bateau plus tard, me voici arrivée à El Nido Miniloc. Un seul mot pour décrire l’endroit : waouuuuh ! C’est absolument magnifique, des roches de falaises noires bordées de végétation sortant des eaux aux couleurs exceptionnelles, parfois bleues, parfois turquoises, bleues marine ou vertes… Toute une équipe souriante et chantante pour nous accueillir, on est dans un autre monde ! Après avoir fait connaissance avec notre « coordinatrice d’excursions » et réservé un massage dans la soirée, je pars m’installer dans ma chambre…La vue est incroyable, ouverte sur l’ensemble de la baie de Miniloc. Installée sur ma terrasse je reste bouche-bée devant le spectacle…  

Mercredi 22 avril 2009

6h : je me réveille soudainement, dérangée par une averse tropicale qui tombe fortement sur le toit de ma chambre… Je regarde par la fenêtre, le ciel est très sombre et il pleut des cordes…ma journée est gâchée!  Déçue, je retourne me coucher. 2 heures plus tard je cours à la fenêtre dans l’espoir de voir le soleil… Miracle, il est revenu, génial je vais pouvoir tester les multiples activités proposées, mais plus particulièrement me balader dans les lagons à bord d’un kayak de mer et faire du masque et tuba à volonté ! Après une matinée du côté de « small et big lagoons », direction Pangalusian Island, à quelques minutes en bateau de Miniloc, pour un délicieux déjeuner pique-nique. Le reste de ma journée sera partagée entre un peu de snorkeling, une petite sieste sur les pavillons ouverts sur la mer, de la « bronzette » et du beach volley, avant d’être transférée à Lagen. On m’installe dans une jolie chambre, à la décoration typiquement locale avec une vue partielle sur la piscine.  L’endroit est absolument magnifique mais un peu trop calme à mon goût, il faut dire que la clientèle est essentiellement composée de jeunes mariés coréens très discrets… Cette journée m’a épuisée, je ne résiste pas à l’appel d’un massage sur les pavillons extérieurs offrant une superbe vue sur la baie. C’est le paradis, je regrette de ne pas pouvoir rester une nuit de plus… 

Jeudi 23 avril 2009


Réveil à 5h du matin… Après le check-out, on nous pèse avec nos sacs ! Pas plus de 12kg de bagages par personne, j’étais prévenue, mais autant dire que cela est impossible pour une femme de voyager « léger »… Résultat des courses,  mon ami et moi cumulons 34kg d’excédent de bagages…cela ne nous coûtera que 15 euros! Après 40 minutes de bateau, arrivée à l’embarcadère puis transfert en jeepney d’une minute (juste pour tester) à l’aéroport d’El Nido… enfin « aéroport » est un grand mot. En effet il ne s’agit que d’une maisonnette en bois avec quelques bancs, puis accès à la piste à pied. 
1h30 de vol plus tard au-dessus des îles et paysages paradisiaques, me voilà à Manille. A peine arrivée un chauffeur m’accueille et me conduit à l’aéroport des vols domestiques pour poursuivre mon voyage vers Bohol, une journée perdue dans les avions…  mais en fin de journée, je m’installe enfin à l’hôtel Ananyana situé sur la petite presqu’île de Panglao. 
Le lieu est une fois de plus incroyablement magnifique et reposant… Je ne résiste pas à une courte baignade dans la piscine, agrémentée d’un milkshake à la mangue, un délice ! 
Le soir venu, je découvre avec grand plaisir la carte du restaurant : spécialités locales et internationales, tout a l’air tellement bon… Je me laisse cependant tenter par les gambas sautées au gingembre et à la citronnelle, vivement conseillé par l’agréable serveur.  Le choix idéal bien que très relevé ! Le dessert sera plus doux, une crêpe fourrée à la noix de coco accompagnée d’une glace à « l’Ube » (taro), un véritable coup de cœur pour mes papilles ! Je file ensuite me coucher en rêvant de ma prochaine journée et de ma rencontre avec les tarsiers, ces petits gremlins aux yeux immenses que j’affectionne tant et dont je rêve depuis si longtemps ! 

Vendredi 24  avril 2009

Après un copieux petit-déjeuner (le chef est extraordinaire, je n’ai jamais aussi bien mangé depuis le début de mon séjour aux Philippines !), route en direction de Bohol, à la découverte des églises espagnoles, des « chocolate hills », d’une réserve de tarsiers et de Loboc. Nous sommes en plein mois d’avril, la bonne période pour voir les collines couleur chocolat ! Après une petite heure de route et plus de 200 marches, me voilà au sommet du mont sur lequel on a une superbe vue panoramique sur les quelques 1200 cônes. Je joue la touriste et fais quelques photos souvenirs, à la posture loufoque sous un soleil de plomb ! On continue ensuite vers la rivière Loboc pour un déjeuner pique-nique croisière, seuls avec le guide… on a pu échapper au bateau-croisière bondé de touristes ! Mais on n’a pas manqué la séquence danse et au chant au milieu des petits Philippins, complètement kitsh mais très amusante ! De retour à l’embarcadère, place à la rencontre avec les tarsiers : trop mignons !!! Des gros yeux, un petit corps et de très longs doigts… j’adore ! 
Retour à Panglao dans l’après-midi pour les inspections d’hôtels, il faut bien que je travaille un peu… Après avoir visité 5 hôtels, je rentre à l’Ananyana pour un bon massage aux huiles…  

Samedi 25 avril 2009

C’est l’heure du départ, retour à Manille pour visiter quelques hôtels et faire un point avec notre prestataire local à propos de mon voyage. Le retour à la « ville » est désagréable, embouteillage et pollution…dire qu’il y a une heure j’étais au bord de la mer, entourée de cocotiers ! 
 Après une dizaine d’hôtels visités, je rentre épuisée à mon hôtel pour une douche rapide avant de rejoindre notre correspondant pour un dîner tapas en plein cœur de Makati, un quartier moderne de Manille.  Après le dîner, direction le quartier de Malate pour un concert de « modern rock ethnic » dans un pub animé ! Il est 2h du matin, il est de temps de rentrer pour boucler ma valise… Eh oui le retour à Paris est déjà pour demain, les journées passent si vite quand on est en « vacances »… Je pense déjà à mon prochain voyage, je suis loin d’avoir fini ma découverte de l’Asie… Pourquoi pas Bali ? Sri Lanka ? Laos ? J’aurai tout le temps d’y réfléchir pendant le vol…