Pratique
A savoir avant d'envisager votre voyage aux Philippines :
 
Formalités :
 
Pour les ressortissants français, passeport valide 6 mois après votre retour.
Aucun visa pour un séjour à caractère touristique inférieur ou égal à 30 jours. 
Aucun vaccin n'est exigé pour les voyageurs en provenance d'Europe.
L’archipel des Philippines est très sûr sur le plan sanitaire.
Les soins y sont généralement de bonne qualité et les médicaments facilement disponibles.
 
 
Décalage horaire :
 
+ 6 heures de décalage en été et + 7 heures en hiver.
Quand il est midi en France, la fin de la journée est proche aux Philippines : 18h en été, 19h en hiver.
 
 
Langues :
 
L’anglais est pratiqué partout : c’est la langue officielle des études. On parle aussi différents dialectes spécifiques à chaque région. Couramment utilisé autrefois, l’espagnol n’est plus parlé que par les plus anciens. Le français est peu répandu mais nous avons la possibilité de recourir aux services de quelques guides qui parlent très bien notre langue. Notre équipe locale vous assure une assistance téléphonique en français 24h/24, 7 jours par semaine.
 
 
Dans vos bagages :
 
Tenues légères et décontractées de rigueur, de préférence en coton. 
 
La plupart des compagnies qui opèrent les vols intérieurs n’autorisent que 15, voire 10 kilos de bagages. Dans les avions de petite capacité (Palawan en particulier) et dans les transporteurs routiers locaux, les bagages souples sont plus adaptés que les valises rigides. 
 
Dans les Visayas et à Manille, nombreuses églises de style colonial. Une tenue décente est évidemment de rigueur : on n’entre pas dans une église en short ni en débardeur.  
 
Les Philippins adorent la climatisation ! Dans les hôtels internationaux et plus encore dans les moyens de transport (bus, avions), un pull en laine et un foulard ou une écharpe sont indispensables ! Les dames ont la chance de pouvoir porter des châles qui les protègeront à la fois du soleil et du froid. Dans les jeepneys privés, il vous faudra régulièrement demander à votre chauffeur de baisser ou couper la climatisation si elle vous indispose. 
 
Dans les treks (rizières de Luçon), chaussures de marche indispensables. Un bon pull est recommandé (les nuits peuvent être fraîches) ainsi qu’un coupe-vent imperméable. 
 
A la plage, sandales en plastique souvent indispensables (les coraux peuvent couper).
 
Dans toutes les régions, on prévoira un sac à dos pour ses affaires pour la journée. 
 
Partout, on se munira de lunettes de soleil, de crème protectrice, d’une casquette ou d’un chapeau. Comme on n’est jamais trop prudent, une pommade contre les brûlures est vivement conseillée. 
 
Comme dans toutes les zones tropicales, il est possible que vous soyez gênés par des troubles intestinaux.
 
 
Argent :
 
Taux de change indicatif : 1000 pesos philippins = 17 euros. Des distributeurs automatiques de diverses banques sont présents partout dans les aéroports et dans les grandes villes. Les hôteliers acceptent les paiements par carte bleue Visa, Mastercard et American Express. Vous aurez sans doute du mal à changer vos pesos à votre retour en France. Attention toutefois : certains établissements n'acceptent que la Visa ou la Mastercard.
 
Pourboires facultatifs mais d’usage. En général, 10% de la note au restaurant ou au chauffeur de taxi (souvent, au restaurant, il est déjà compris dans la note sous l'appellation "Service Charge"). Donnez 20 pesos par valise aux porteurs à l’aéroport ou dans les hôtels.
 
 
Boire et manger : 
 
La cuisine philippine est moins connue que ses voisines. Le pluriculturalisme du pays se ressent pourtant aussi dans sa gastronomie, aujourd'hui à la croisée des cuisines chinoise, japonaise, américaine ou encore espagnole. Les plats de poisson (dans les îles) et les ragoûts de viande sont toujours très parfumés et goûteux. Contrairement à la cuisine de la plupart des autres pays asiatiques, les spécialités philippines sont en général peu épicées et favorisent toujours la sauce salée de soja et l'aïl (beaucoup d'aïl!). 

Les fruits sont véritablement délicieux. On peut en acheter sans risque dans les petites échoppes au bord des routes. Les mangues de Cébu sont réputées être les meilleures du monde, consommez les fraîches ou sèches. Les plus gourmands préféreront la période entre avril et mai pour les mangues (le kilo tombe alors à moins de 40 cents et l'odeur poivrée des mangues jaunes encensent les rues et les marchés). 
 
La bière préférée des Philippins est la San Miguel (dîtes "San Mig"). Les Philippins vous expliqueront le plus sérieusement du monde que la San Miguel espagnole n’est qu’une grossière imitation de la vraie San Miguel (la philippine…).
 
On vous servira souvent du jus de buko, la noix de coco fraîche, délicieuse. Jus au verre, ou fruit entier, percé d’une paille (dans ce cas là, boire le lait de coco, puis couper la noix pour manger sa pulpe) 
 
Les Philippines sont le pays le plus latin d’Asie. L’alcool local le plus consommé (après la bière) est le Rhum. Brun ou blanc, le Tanduay est le plus connu. Délicieux (à consommer avec modération, bien entendu)!